Raczak Hania

Un dimanche en balade du côté d’Escautpont en 1932 ( ou 1931) . Mon grand-père Walek Raczak à droite, ma grand-mère Zofia au centre et leurs enfants Ignace et Stefcia ( ma maman). Parmi les trois hommes présents, deux amis de mon grand-père dont un dénommé Joseph Filip ( orthographe? ) et un neveu, Janek Szczech . Janek venait également de Straszydle. Il a émigré à 17 ans et a habité chez mes grands-parents quelques années avant de quitter le Nord pour s’installer à Roche-la-Molière dans la Loire.
La photo date de ?1924 ou 1925?
Debout à droite portant le chapeau, mon grand-père Walenty Raczak.
Il travaillait depuis 1923 en France et rentrait une fois par an au village pour y retrouver ma grand-mère et leur fils puis leurs deux enfants.
Le voici en visite à Straszydle chez un de ses beaux-frères, Bonifacy Kopiec, l’homme debout à gauche avec une casquette.
C’était le frère de ma grand-mère. Pour celles et ceux qui ont lu le roman Zofia, racines et destin, Bonifacy est également le jeune homme qui a été passé à tabac par des Cosaques de l’armée russe en voulant protéger ses sœurs.
Quelques années plus tard, Bonifacy a lui aussi pris le chemin de la France avec sa famille mais il est rentré en Pologne après avoir été victime d’un accident à la mine.
Je ne sais pas qui sont les deux hommes assis.
 
Une photo réalisée en 1929.
Ma grand-mère Zofia Raczak venait enfin de recevoir l’autorisation de la SGI pour rejoindre mon grand-père en France. Elle est allée chez un photographe de Rzeszów avec ma mère Stefcia Raczak et Ignacy Raczak, mon oncle. Ma mère avait 3 ans, mon oncle 7 ans.

Autorisation de la S.G.I.

Noël 1970 à Saint Saulve, une quarantaine d’années après leur arrivée. On retrouve Stefcia, Zofia et Ignacy ou plutôt Stéphanie, Sophie et Ignace, leurs prénoms ont été francisés. Toujours complices… !

Passeport de Walenty Raczak

Une photo de la clarinette de notre grand-père Walek ainsi qu’une partition lui ayant appartenu.

Le Théâtre

Comme beaucoup de Polonais, mon grand-père Walek était passionné de théâtre. Sur la première photo, on le voit avec des partenaires ( lui faisant semblant de jouer du violon). La deuxième photo est la seule que je possède de la troupe qu’il avait créé à ONNAING/VICQ, la troupe HALKA.Les troupes amateurs étaient soigneusement organisées, je joins le livret de statut qu’il possédait, son diplôme de théâtre amateur et une pépite retrouvée ce jour. Si quelqu’un peut m’aider à déchiffrer l’annotation en bas de page, je ne suis pas certaine d’avoir tout compris.

Une chanson dans un carnet de mon grand-père ( après son arrivée en France, entre 1924 et 1928)

Un petit coin de Polonia, rue de la gare à Vicq en 1948/49.
Ma grand-mère Zofia et mon oncle, Ignace Raczak.
Un souvenir de Zofia, ma babcia, rue de la gare à Vicq, un dimanche en 1948